lundi 29 décembre 2008

Elle courait, elle courait la rumeur...

Il me semble qu'aujourd'hui les médias représentent le premier pouvoir. Ces derniers bercent les populations au son de réussites incroyables, de guerres atroces (mais qui sont loins de nous) ou d'histoires diverses improbables, ordinaires ou fantastiques permettant d'endormir la majorité de la population. Ainsi il va de soi que dans le domaine de la "rumeur", ragots, colportages, les médias sont un moyen de communication des plus efficaces.

Les revues et émissions TV "people", internet, mais aussi les shows d'informations, lors de la campagne présidentielle de 2008 furent rassasiés à leur faim. Un noir dans la course, qui plus est nommé Barack "Hussein" Obama, le deuxième nom restant évocateur de plusieurs idées dans la tête de certains américains...
Ce qui a semblé faire le plus peur aux Américains fut sans doute l'éventualité que leur futur président soit musulman. La question à se poser alors n'est pas réellement est-ce que Barack Obama est musulman mais plutôt quelles conséquences si il l'avait été ? Cela aurait-il dû changer quelque chose ?

Le fait est que sur le site "youtube" une multitude de vidéos furent postées par les détracteurs du candidat pour apprendre LA Vérité sur ce dernier aux internautes !
A tel point que pour la première fois dans une élection présidentielle, un site internet fut crée pour démanteler ces rumeurs et rétablir les "faits" : sont indiqués les faits à propos des croyances du candidat ou les faits par rapport au patriotisme de Michelle Obama qui avait été mis à mal par la presse...
Le mieux est encore d'aller vous faire une idée par vous même en allant sur le site dont l'adresse est la suivante : fightthesmears.com.
En plus voici l'accès à quelques autres petites vidéos sélectionnées sur Youtube étayant cet article.

Pour conclure, je dirai simplement qu'il me semble en fait nécessaire d'être le plus vigilant possible par rapport à cette masse exponentielle d'informations que nous trouvons dans les médias, notamment télévisuels.

Emmanuelle Renson

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire