vendredi 22 janvier 2010

Les ONG, acteurs économiques d’influence mésestimés

Une organisation non gouvernementale (ONG) est une organisation d'intérêt public qui ne relève ni d’un gouvernement ni d'une institution internationale. Une ONG est un acteur privé participant à un courant de pensée international porté par une institution internationale. Les ONG n'ont pas le statut de sujet de droit international et leurs activités rentrent dans le cadre de compétences de l’ECOSOC ¹.

La légitimité des ONG repose sur leur autorité, celle-ci n’est pas fondée sur des bases juridiques mais sur des bases éthiques et morales. En effet les ONG sont réputées pour avoir une bonne connaissance du terrain et sont de plus les mieux acceptées sur celui-ci du fait de leur neutralité. La popularité des ONG vient du fait que les aspirations qu’elles soutiennent sont très répandues.

Par ailleurs du fait de leur professionnalisme, elles sont accréditées de l’expertise reconnue des scientifiques. Mondialement représentées, elles ont un réseau d’influence international. Elles sont capables de faire capoter des négociations par leur pouvoir de mobilisation et de lobbying.
Leurs missions est de sensibiliser et mobiliser le grand public aux importants débats de notre société (la sécurité alimentaire, le climat, la pénurie d’eau potable...). Les ONG ont fortement contribué à l'apparition de l’esprit citoyen ¹.

Les ONG font beaucoup de lobbying auprès des instances de référence et sont aussi habilitées à faire des expertises et des interventions sur le terrain.
Bien souvent, des institutions (entreprises ou associations) réalisent des partenariats avec des ONG pour mener des études d'intérêt privé ou non.
Les collaborations peuvent se faire à plusieurs nivaux : le partenariat se met en place sous forme de veille, d’évaluation ou encore de concertation (mise en place de dialogue constructif).

Ces organismes prennent de plus en plus part aux processus de développement économique et social des pays. Les ONG ont un rôle officieusement de contrôle des autres acteurs de l’économie (Etats, entreprises) en utilisant la technique du «naming & shaming»¹ Cependant, les lois et règlements des États concernant les ONG sont très divers et sont parfois susceptibles d’entraver leurs activités et leur croissance.

Les ONG sont devenues acteurs à part entière du travail multilatéral, de la reconstruction et du développement à l’influence normative. Elles ont une forte capacité à créer des normes, ce qui a un impact direct sur la vie internationale. Ainsi l’impact des ONG sur les décisions et négociations internationales se fait de plus en plus sentir ¹.

Le rôle de contre-pouvoir est assuré par les ONG d’où le risque de manipulation à des fins plus ou moins avouables. Il est donc nécessaire que les activités des ONG soient parfaitement transparentes.

Les ONG sont devenues de véritables acteurs de la mondialisation : centres de réflexion, lieux de production d’idées, de normes et d’influence. Les entreprises devront donc apprendre à s'en faire des alliées et travailler en équipe afin que les normes qu'elles façonneront soient en leur faveur.

Johanna Mimouni

¹.Revel, La Gouvernance mondiale à commencé, Ellipses Edition Marketing, 2006
http://www.amazon.fr/gouvernance-mondiale-commenc%C3%A9-Acteurs-influences/dp/2729828478 (suggestion)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire