mardi 9 février 2010

Internet, nouveau marché rémunérateur

Internet offre de nombreuses possibilités dont celle de miser sur des personnes. En effet, récemment, on a vu des internautes investir sur des artistes comme Grégoire. Ce chanteur ayant eu un succès considérable auprès du grand public, a été financé en partie par des internautes. Aujourd’hui, les internautes peuvent investir sur des films mais aussi, des sportifs.

MyMajorCompany créée deux ans auparavant est un site qui permet d'investir sur de jeunes talents de la chanson comme Grégoire. Le financement privé est en forte croissance. Récemment un site web tennis-angels.com a été créé. Ce site aide des joueurs de tennis qui stagnent dans les derniers rangs du classement qui n’ont pas assez de moyens pour la plupart pour pour financer leur préparation. Par ailleurs, suite au succès de MyMajorCompany, de nouvelles entreprises ont surfé sur le même créneau comme KissKiss BankBank.

Désormais, toute personne disposant de vingt euros minimum pourra parrainer un tennisman. Si le tennisman parrainé atteint la barre du top 100 du classement, la personne pourra gagner de l’argent dans certains cas, car les sponsors recevront chaque année 30% des gains en tournoi du sportif au cours de la période d’accompagnement.

Les fans de sport pourront ainsi devenir le parrain d'un tennisman pour un montant minimum de vingt euros. Un pari qui peut s'avérer payant si le jeune prodige franchit la barre du top 100 du classement. Car au cours de la période d'accompagnement, les sponsors recevront chaque année 30 % des gains en tournoi du sportif. De plus, les tennismans pourront se faire connaître du grand public.

Le nom tennis-angels.com nous renvoie vers les business Angels. Les Business Angels sont connus, notamment à la Silicon Valley. Les Business Angels sont de riches investisseurs privés qui investissent dans des start-up.

Autre filon, celui du financement privé sur internet des films. Ainsi, Touscoprod.com propose de financer des films. En échange, les internautes peuvent assister au tournage et donner leurs avis sur certaines décisions artistiques (casting, scènes, affiche, photos, etc.). Au bout de 3 ans, les internautes reçoivent 80% des bénéfices encaissés.

L’émergence de ces entreprises permet d’affirmer que nous allons vers un internet qui favorise les échanges monétaires. Internet devient petit à petit une autre alternative aux placements en bourse. L’internet s’avère être non seulement de plus en plus accessible à tous mais aussi, rémunérateur.

Corinne Da Silva

Sources :
  • tennis-angels.com
  • Article « L'internaute, un investisseur de plus en plus prisé » par Marion Brunet sur le lefigaro.fr (24/11/2009)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire