vendredi 16 avril 2010

Vidéo de la conférence intelligence économique "Main Basse sur l'Occident: IE ou fiction ?" 26 mars 2010

Vif succès pour la conférence-interview de Bernard Besson, auteur du roman « Main basse sur l’Occident » (éditions Odile Jacob), par Pascal Junghans, journaliste, organisée le 26 mars dernier par le mastère spécialisé Intelligence Economique et Management des Connaissances (IEMC) de SKEMA Business School, Campus de Paris La Défense.

Devant un public attentif, les deux intervenants se sont employés à extraire de ce thriller captivant des réponses à des problématiques d’une actualité brûlante. Loin des idées reçues, il est ainsi apparu que la Chine réussit bien plus par une vision globale et une anticipation des enjeux mondiaux, par une connaissance fine de nos approches occidentales de l’avenir et … par la lecture attentive de nos publications scientifiques, que par l’espionnage massif dont on la taxe systématiquement.

On retiendra aussi quelques phrases clés pour notre propre action : « pour réussir une politique d’intelligence économique il faut d’abord savoir ce que l’on veut », ou « aujourd’hui, dans la compétition mondiale, il ne faut pas astiquer nos baïonnettes mais nos intelligences et notre curiosité » ou encore « il y a une véritable gouvernance bilatérale à mettre en place dans les relations franco-chinoises ».

Les questions des participants ont succédé à celles de Pascal Junghans, permettant aux deux orateurs de préciser leur pensée concernant l’intelligence économique française et européenne.

Vous pouvez visualiser la vidéo de cette conférence directement ci-dessous ou sur le compte compte Dailymotion de SKEMA Expert. Des photos sont également disponibles ici.

Pour être informés de nos prochains évènements, nous vous invitons à continuer à consulter notre blog et/ou:



Main Basse sur l'Occident - IE ou fiction ? Partie 1


Main Basse sur l'Occident - IE ou fiction ? Partie 2


Main Basse sur l'Occident - IE ou fiction ? Partie 3


Main Basse sur l'Occident - IE ou fiction ? Partie 4

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire