jeudi 10 mai 2012

Les normes : une stratégie cachée

Les normes sont souvent perçues comme de la "paperasse" contraignante dans le monde de l’entreprise. Ce qui est une grave faute d’impression par les salariés et les chefs d’entreprises. Les entreprises devraient prendre en considération la culture des normes dans leur société et expliquer leurs rôles majeurs.
Une norme désigne un ensemble de spécifications décrivant un objet, un être ou une manière d’opérer. Il en résulte un principe servant de règle et de référence technique. Une norme n'est pas obligatoire, son adhésion est un acte volontaire, mais certaines peuvent être rendues obligatoires par un texte réglementaire ou décret de loi.

Certains pays ont compris leurs rôles comme l’Allemagne en influençant les normes dans leur sens afin d’avoir un avantage concurrentiel en ayant une longueur d’avance. « Qui fait la norme, fait le marché » dit on en Allemagne. Un autre pays a bien compris ce principe : la Chine. Elle tente d’influencer les normes internationales en augmentant son niveau de responsabilité au sein des comités techniques de l’ISO.


source : http://ensamblog.wordpress.com/mastere-specialise
La France occupe la deuxième place dans les instances européenne et la troisième au niveau international. Afin de maintenir cette position, Monsieur Olivier Buquen, délégué interministériel à l’intelligence économique, a rédigé un rapport sur « les stratégies d’influences de la France dans la normalisation internationale ». Ce rapport préconise 10 pistes pour renforcer l’influence au sein des instances européenne et internationale. L’une des propositions pour inciter les entreprises à participer aux travaux de normalisation est la possibilité d’un alignement du crédit d’impôt normalisation sur le crédit d’impôt recherche.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire